Coaching de vie en Vendée et sur Internet

Qu’est-ce qu’un self-help book ?

Si le coaching de vie t'intéresse pour booster ta confiance en soi et atteindre tes objectifs. Abonne-toi à l'infolettre pour être informé(e) des prochaines publications et des nouveaux services de Sélevéa ! Je m'abonne, ici !

Un self-help book est un type d’ouvrage, que tu peux rencontrer dans le cadre d’une bibliothérapie, en coaching de vie ou au rayon développement personnel. Ce terme est traduit en français par les expressions : livre d’auto-assistance, livre pour s’aider soi-même, livre d’auto-coaching, livre d’auto-traitement ou encore lire d’auto-amélioration… etc.

L’origine du self-help book

Cette expression tire son origine de l’ouvrage Self-Help , un best-seller de l’écrivain écossais Samuel Smiles (1812 – 1904), datant de 1859. Oui, smiles comme sourires en anglais. Joli coïncidence, de s’appeler « sourires » quand on est l’auteur d’un ouvrage de développement personnel destiner à améliorer sa vie. Dans son livre, il donne aux lecteurs des conseils pour réussir dans la vie, être créatif, fortuné, être épanoui et chasser la déprime, réussir ses études, etc.

L’idée d’un livre de bonne conduite ou pour s’améliorer soi-même est assez ancienne. Nous pouvons en trouver la trace durant l’antiquité, comme par exemple avec les livres de sagesse égyptienne. Je citerai pour illustrer mon propos le livre de la sagesse du scribe Aménémoppé, les Maximes du vizir Ptahhotep ou encore l’enseignement d’Ani. Dans la Rome classique, il suffit de penser à Sur l’amitié et Sur les devoirs de Cicéron ou encore l’Art de l’amour, d’Ovide. Nous trouvons des ouvrages de bonne conduite et d’amélioration personnelle durant les siècles suivants, jusqu’à l’explosion des ventes de ce genre littéraire dans notre société actuelle.

Objectifs et utilité du self-help book

Les self-help-book (modernes) se concentrent souvent sur la psychologie populaire telle que les relations amoureuses, la réussite professionnelle, la confiance en soi ou plus généralement comment améliorer son comportement. Les livres d’auto-assistance se présentent généralement comme étant capables d’augmenter la conscience de soi et les performances, afin d’être plus satisfait de sa vie. Ces ouvrages peuvent être utilisés comme outils complémentaires à une thérapie. C’est ce qu’on appelle la bibliothérapie. Dans ce cadre, il a été constaté que le livre apporte les bénéfices suivants aux patients :

  • Une meilleure compréhension de leur trouble.
  • Une aide pour aller mieux grâce à une méthode et des outils.
  • Découvrir d’un autre point de vue : lire des témoignages de gens qui s’en sortent ou vivent bien, envisager d’autres causes, d’autres solutions, une autre façon de voir le monde et la vie.
  • Une forme d’évasion qui permet de changer de cadre sans avoir à se déplacer, lâcher prise, se détendre, rire, mettre de la distance avec son quotidien, se distraire, trouver de l’apaisement.

Voici quelques exemples de self-help book

  • Miracle morning de Hal Erol
  • J’arrête de râler de Christine Lewicki
  • Oser brise la glace de Susan Jeffers
  • Oser: Thérapie de la confiance en soi de Frédéric Fanget
  • On est foutu, on pense trop de Serge Maquis

Dans le cadre d’un programme de coaching de vie, il peut être utile de faire usage de ce type de livres. Vous pouvez les trouver en librairie, et si vous avez un petit budget les emprunter dans la médiathèque de votre ville. Par exemple dans les médiathèques de du réseau de la CC Vie et Boulogne en Vendée, vous pouvez emprunter les ouvrages de Serge Marquis, Christine Lewicki ou de Frédéric Fanget, que je viens de citer précédemment.

Voir la vidéo au même sujet, Qu’est-ce qu’un self-help book, sur Biblio t’es Happy !


Commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)