Coaching de vie en Vendée et sur Internet

Qu’est-ce que la bibliothérapie ?

Si le coaching de vie t'intéresse pour booster ta confiance en soi et atteindre tes objectifs. Abonne-toi à l'infolettre pour être informé(e) des prochaines publications et des nouveaux services de Sélevéa ! Je m'abonne, ici !

Ce qu’il y a de fascinant avec un livre, c’est de se retrouver dans les mots de son auteur et de se sentir alors moins seule. Et si la lecture d’un livre pouvait t’aider à aller mieux ? Cela peut paraître fou comme idée, n’est-ce pas ! Et pourtant, c’est une forme de thérapie, qui fait son chemin depuis les années 60. Même si nous pouvons trouver les racines de cette pratique dans l’antiquité. En effet, les philosophes et les sages vantaient déjà le pouvoir des mots pour faire évoluer l’être et soigner son esprit. Je me souviens de la lecture de certains livres, qui m’ont aidé à comprendre qui je suis et à agir pour mon mieux-être. Je me souviens en particulier de « Oser briser la glace » du docteur Susan Jeffers. Et toi ?

Bibliothérapie, quel est le pouvoir du livre ?

Le pouvoir des livres commence à être étudié et reconnu notamment par le monde de la psychologie et de la psychiatrie. Il est utilisé en prévention des troubles et en complément de thérapies existantes. La lecture favorise la compréhension du trouble vécu par le lecteur et l’introspection. Elle peut dans certains cas l’aider à mettre en œuvre des solutions en lui suggérant des actions à entreprendre pour aller mieux ou à voir la vie autrement, en le sortant de son cadre habituel. La bibliothérapie est en tout cas toujours utilisée en complément d’une thérapie conventionnelle. Et le livre est choisi selon la problématique de lecteur.

La reconnaissance de la bibliothérapie

En France, la bibliothérapie fait doucement sa place, sans être encore vraiment prise au sérieux. En Angleterre au contraire, elle est très répandue. Ainsi dans le cadre du programme Reading Well Books on Prescription (https://reading-well.org.uk/), les professionnels de la santé travaillent en étroite collaboration avec les bibliothèques publiques. Leurs objectifs communs est d’aider les personnes souffrants de dépression, d’anxiété, de phobie ou de désordres alimentaires grâce à la lecture. Au Québec, la bibliothérapie commence à être utilisée dans le cadre de certaines thérapies psychologiques destinées aux enfants souffrant d’hyperactivité, de dépression, de phobie sociale.

Les livres prennent soin de nous

Peu importe que les émotions ressenties soient réjouissantes ou tristes. Il arrive parfois que nous trouvions dans la lecture d’un ouvrage, le réconfort que ne nous offre pas notre entourage. Tu peux te sentir moins seul, quand tu constates que d’autres ont vécu les mêmes épreuves que toi. Certains récits nous inspirent le courage et la force de reprendre notre vie en main. D’autres nous permettent d’apprendre à nous connaître, ainsi que notre fonctionnement et pourquoi nous n’avons pas forcément à en avoir honte. Je pense par exemple au livre de Susan Cain sur l’introversion ou à des ouvrages sur l’hypersensibilité de Savario Tomasella ou de Elaine Aron. Alors ce que toi et moi pensions être une faiblesse, se révèlent être une force, parce qu’on l’envisage sous un autre angle. Le livre lu devient une clé, qui ouvre la porte vers un meilleur lendemain.

Sources & ouvrages à lire au même sujet

  • Christilla Pellé-Douël, Ces livres qui nous font du bien : invitation à la bibliothérapie, Vanves, Marabout, 2017
  • Isabelle Blondiaux, La littérature peut-elle soigner ?, Champion, 2018
  • Schechtman, Z., « The contribution of bibliotherapy to the counseling of aggressive boys », Psychotherapy Research,‎ 2006
  • Pierre-André Bonnet, La bibliothérapie en médecine générale : Médecine humaine et pathologie, Aix-en-Provence, Université de la Méditerranée – Aix-Marseille II, 2009
  • Vanlerberghe Hugo, Bibliothérapie : intérêt et utilisation en médecine générale. Enquête de pratique auprès des médecins généralistes, thèse d’exercice Université Toulouse III – Paul Sabatier, 2017

Commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)