Coaching de vie en Vendée et sur Internet

Le syndrome de l’imposteur et le manque de confiance en soi


Une imposture ! Voilà comment elle percevait sa vie lorsque ce sentiment d’illégitimité s’emparait d’elle au bureau. Elle avait l’impression de ne pas mériter ce poste et de l’avoir obtenu par un coup de chance. Elle se sentait mal à l’aise quand son manager la complimentait sur son travail. Parlant d’elle-même, elle minimisait toujours ses qualités. Elle attribuait ses réussites à un facteur extérieur comme la chance, le hasard ou le caractère sympathique du client. Comme elle avait peur que les autres découvrent son incompétence imaginaire, elle travaillait toujours plus en cherchant à faire toujours mieux, pour ne pas être prise en défaut. Si tu te reconnais à travers ce portrait, c’est que tu souffres probablement du syndrome de l’imposteur. Il peut se manifester au travail comme dans ta vie personnelle et traduit un manque de confiance en soi, qui freinent souvent les femmes dans leur évolution.

Le conditionnement social

Les hommes en sont aussi atteints. Ce syndrome n’est pas typiquement féminin. Mais, il est particulièrement frappant chez les femmes, du fait de notre héritage historique. Tu as probablement été confrontée à ces stéréotypes de genre, qui attendent de nous que nous soyons parfaites, bonnes mères, bonnes épouses, ni trop grosses, ni trop minces, toujours aimables, souriantes, bien habillée, jolies, sexy mais pas vulgaire, etc. Ces schémas, que nous avons intériorisés, font peser sur nos épaules le poids d’exigences, qui s’ajoutent parfois au manque d’estime de nous-même hérité de notre enfance.

Le complexe des autodidactes

Ce syndrome porte aussi parfois un autre nom, le syndrome de l’autodidacte. Car il touche aussi ceux et celles, dont les compétences n’ont pas été validées par un diplôme. Ces personnes se sentent parfois moins légitimes, que leurs collègues diplômés. Car notre pays est imprégnée d’une culture, qui donne encore la primauté au diplôme et au cursus scolaire, plutôt qu’à la reconnaissance des compétences.

Comment se sortir du syndrome de l’imposteur ?

Pour se débarrasser de ce sentiment d’imposture, il est nécessaire de :

  • observer son dialogue intérieur et la façon dont on se traite à soi-même,
  • accepter ses réussites et les célébrer,
  • cesser de se comparer aux autres en restant concentrer sur ses objectifs,
  • ne pas chercher à plaire à tout prix aux autres ou à s’ajuster à leurs regards.

Reprendre confiance en soi, en étant accompagnée !

Certaines personnes arriveront par elle-même à se débarrasser de cette impression d’être illégitime, d’autres auront besoin d’aide. Il n’y a aucune honte à cela. Accepte qu’à certaines périodes de ta vie, tu sois plus vulnérable face aux difficultés. C’est tout à fait humain et cela arrive à tout le monde. Tu n’es pas seule dans ce cas, loin de là.

Un coaching pour développer ta confiance en toi peut alors s’avérer utile. J’ai accompagné des personnes dans cette situation. Au bout de quelques séances, elles se sentaient plus confiante en elles-même au point de s’engager dans de nouveaux projets ou de cesser de ruminer des pensées dévalorisantes, à la moindre remarque d’un proche sur leur travail.

Accompagnement de coaching confiance en soi
Tu peux prendre rendez-vous avec moi pour un coaching en présentiel sur la Vendée, aux Lucs-sur-Boulogne et en visioconférence partout en France.

Si le coaching de vie t'intéresse pour booster ta confiance en soi et atteindre tes objectifs. Abonne-toi à l'infolettre pour être informé(e) des prochaines publications et des nouveaux services de Sélevéa ! Je m'abonne, ici !

Commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)