Coaching de vie en Vendée et sur Internet

Comment vaincre sa timidité ?

Si le coaching de vie t'intéresse pour booster ta confiance en soi et atteindre tes objectifs. Abonne-toi à l'infolettre pour être informé(e) des prochaines publications et des nouveaux services de Sélevéa ! Je m'abonne, ici !

Il est mal vu d’être timide. A l’école, tes professeurs ont probablement souvent écris dans la colonne commentaires en face de leurs matières : « Ne participe pas en classe. Difficultés à l’oral. Élevé effacé, etc». Je sais, j’ai eu les mêmes remarques dans mes bulletins de notes. Je sais combien c’est pesant de ne pas oser prendre la parole pour dire ce que tu penses, de craindre de passer un appel téléphonique pour demander un service ou de ne pas trouver tes mots avec une personne qui te plaît. Si j’en parle aujourd’hui sans complexes, c’est parce que je sais qu’il est possible de lever les blocages liés à cette peur. C’est aussi parce que j’ai appris à faire la différence entre la timidité d’une part et le caractère introverti d’autre part.

Qu’est-ce que la timidité ?

C’est en faite une peur du jugement des autres. Elle génère une forme d’anxiété dans tes interactions sociales. Tu crains de ce que les autres vont penser de toi et cela te bloque dans tes actions. Car tu as probablement peur d’être rejeter. Tu souhaite être accepter. Ce qui est tout à fait compréhensible. Nous voulons tous être aimés. La timidité peut aussi se manifester à l’école quant tu as peur de donner une mauvaise réponse devant les autres ou sur ton lieu de travail pendant une réunion où tu n’oses pas proposer tes idées. Ceci parce que tu as peur d’échouer et que cet échec donne selon toi une image de perdant ou d’incompétent. Enfin, elle apparaît aussi au sein de tes relations sociales, quand tu n’oses pas parler de toi. Tu te tais en laissant parler les autres, car ils semblent plus intéressant, mieux que toi, plus drôle, etc.

Mieux comprendre ta timidité

Qu’est-ce qu’il ressort de tout ça, si tu t’observes dans ces situations ?

  • L’envie d’être apprécié et accepté pour ce que tu es, besoin de reconnaissance.
  • La peur, qui te retiens dans tes passages à l’actions.
  • La croyance que ce que tu penses, tes idées, ce que tu fais à moins de valeur, donc une dévalorisation de tes aptitudes et un manque de confiance en toi.

En comprenant mieux ta timidité, tu peux dégager des axes sur lesquels travailler, pour qu’elle ne soit plus un handicap. Si tu veux progresser dans ce domaine, je t’invite à me suivre sur ce blog. Prochainement d’autres articles vont suivre sur ce sujet, ainsi que la différence entre timidité et introversion.

A bientôt !
Natacha


Commentaire.

(Les commentaires sont lus avant validation.)